Top 10 des chars de combat les plus puissants et les plus destructeurs au monde

Les chars de combat les plus puissants du monde

L’univers des véhicules blindés suscite l’intérêt de nombreuses personnes dans le monde entier. Les chars sont considérés comme l’une des armes les plus importantes en temps de guerre.

Les chars de combat sont améliorés et conçus en fonction des besoins spécifiques des différents pays. Certains chars sont dotés d’un blindage lourd tandis que d’autres sont légers. Ils se distinguent par leur puissance de feu, leur blindage et les avancées technologiques de leurs systèmes de contrôle de tir. Dans cet article, nous allons examiner les 10 chars de combat les plus avancés et les plus populaires du monde.

Les caractéristiques du char d’assaut

Armure combinée : Ce type de blindage de char est constitué de nombreuses couches faites de divers matériaux, dont le métal, la céramique, le plastique, etc. La fonction de ce blindage est de donner au char une meilleure défense et un meilleur amortissement contre les armes antichars explosives.

Système de sécurité active : Il s’agit du mécanisme de défense du char, capable de neutraliser toute arme antichar entrante, de la détecter et de l’intercepter. Il est proposé sur les chars contemporains entrés en service dans les années 1980 et 1990.

Blindage réactif qui explose : Un autre type de blindage réduit l’impact des armes antichars en utilisant des explosifs à l’intérieur du blindage. Ce blindage subit une légère explosion lorsqu’un projectile le frappe. Il dévie l’explosion causée par le projectile, causant des dommages minimes à l’équipage et au blindage.

Balles pour APFSDS : C’est ainsi que l’on appelle le sabot jetable stabilisé Armour Piercing Fin. Il s’agit d’une arme qui ressemble à une fléchette qui attaque un véhicule blindé en utilisant l’énergie cinétique pour percer le blindage.

Rondes de précision : Il s’agit d’une munition antichar hautement explosive. Il s’agit d’une munition ronde de forme conique qui utilise une explosion proche du blindage pour percer le blindage et attaquer le véhicule.

Grâce à ces informations, nous pouvons comparer efficacement les différents chars.

KnowInsiders.com examine ci-dessous quelques-uns des chars de combat les plus puissants qui existent.

1. M1A2 Abrams (USA)

Les 10 chars de combat les plus puissants et les plus destructeurs au monde
Le M1 Abrams, le puissant char de combat principal américain que les États-Unis envoient en Ukraine.

Le char de combat principal M1 Abrams le plus récent est le M1A2. Il est actuellement utilisé par l’armée américaine et un certain nombre d’autres pays.

En 1980, le M1 a été adopté par l’armée américaine et a été amélioré depuis. Les munitions, par exemple, ne valent que par leur précision. Le M1A2 est équipé de technologies de ciblage de pointe qui lui permettent de voir à travers les intempéries et les obscurcissements du champ de bataille, ce qui lui donne des « yeux » capables de voir ce qui est invisible autrement. Depuis son introduction en 1992, il a également été affecté par la guerre en Afghanistan, l’invasion de l’Irak et la guerre du Golfe.

La branche de Chrysler spécialisée dans la construction de chars, Chrysler Defense – plus tard connue sous le nom de General Dynamics Land Systems – a créé le char américain M1 Abrams.

Certains de ses attributs et de ses capacités sont énumérés ci-dessous :

Son arme principale est un canon XM256 de 120 mm à âme lisse. Il peut tirer cinq types différents de munitions OTAN qui peuvent percer les véhicules blindés, engager l’infanterie ou abattre des avions volant à basse altitude. Il se charge manuellement. Son arsenal comprend également une mitrailleuse de calibre 50, deux mitrailleuses M240 de 7,62 mm, plus de 40 cartouches de 120 mm et 11 400 cartouches de 7,62 mm.

Son moteur à turbine de 1 500 chevaux lui confère une autonomie de près de 270 miles et une vitesse maximale de 42 mph. Le M1A2 utilise une technologie avancée, comme on peut s’y attendre, y compris son système d’information inter-véhicules, qui permet un « échange automatique et continu d’informations entre les véhicules ».

Ses capacités de navigation permettent aux commandants de suivre rapidement et efficacement les équipages et les positions ennemies. Les rapports de combat, les demandes d’artillerie, les graphiques cartographiques et les ordres opérationnels sont tous gérés par cette technologie synchronisée, toutes les transmissions passant par un réseau radio sécurisé. L’Abram dispose de plusieurs canaux de distribution d’énergie pour soutenir ses différentes capacités au cas où l’un d’entre eux serait interrompu.

Des mailles d’uranium appauvri renforcent le blindage du M1A2 et le protègent contre les forces puissantes. En outre, les chars sont dotés de systèmes de protection active de pointe, capables de reconnaître et d’éliminer les menaces imminentes par une explosion semblable à celle d’un fusil de chasse.

Dans l’ensemble, le M1A2 est un char de combat principal qui a excellé au combat et qui est très performant et sophistiqué. Il est l’un des chars les plus puissants au monde grâce à sa mobilité, sa protection et sa puissance de feu.

Les chars de combat modernes font partie des technologies les plus puissantes. Les innovations permanentes offrent des possibilités imprévisibles d’avancées futures dans le domaine des technologies de défense.

2. T14 Armata (Russie)

Le char de combat principal russe de dernière génération s’appelle le T14 Armata. Il a fait ses débuts lors du défilé du Jour de la Victoire en Russie en mai 2015. Il est présenté comme un rival des chars de combat contemporains des pays de l’OTAN. Voici les principales caractéristiques de ce char :

Il possède un canon de 125 mm à âme lisse qui peut tirer une variété de projectiles, y compris des missiles guidés, des obus explosifs et des obus perforants. Comme armes auxiliaires, il dispose également d’une mitrailleuse de 7,62 mm et d’une mitrailleuse de 12,7 mm.

Le T-14 Armata est doté d’un blindage composite, d’un blindage réactif et de systèmes de protection active. Il est également difficile à repérer et à suivre en raison de son profil bas et de sa faible signature radar.

Le char a une autonomie de 500 km et une vitesse maximale de 80 km/h.

La tourelle automatisée, ou moitié supérieure du char, est ce qui le rend unique. L’équipage est composé de trois personnes : le commandant, l’artilleur et le conducteur. La charge de travail de l’équipage est réduite par le haut niveau d’automatisation du char. Il n’y a pas beaucoup de T-14 Armata parce qu’ils sont encore en cours d’évaluation. En outre, certains défauts de fabrication ont été découverts et sont en cours de correction. Selon un rapport des services de renseignement britanniques, ces chars sont placés sur le sol ukrainien, mais ils ne seront pas utilisés dans des combats réels.

Le T-14 peut tirer des missiles guidés par laser d’une portée maximale d’environ 7 miles à partir d’une tourelle télécommandée équipée d’un canon à âme lisse de 125 mm 2A82-1M. Le T-14 protège ses trois occupants à l’aide de diverses défenses, telles qu’un blindage composite multicouche et un système de protection active qui utilise un radar pour reconnaître et dissuader les menaces. Il dispose même d’une salle de bain à bord.

Il n’y a pas beaucoup de T-14 en Russie à l’heure actuelle, et une commande prévue pour plus de 2 000 d’entre eux, qui devait arriver d’ici 2020, n’a pas encore eu lieu.

Il justifie sa place dans le top 10 des chars de combat grâce aux avancées technologiques et à l’amélioration de la puissance de feu et de la précision.

3. Leopard 2A7+ (Allemagne)

Le Leopard 2 sert les forces armées allemandes depuis plus de 40 ans, ce qui en fait l’un des chars de combat principaux les plus performants de l’histoire. L’Autriche, le Canada, le Chili, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, la Grèce, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, Singapour, la Suisse, la Suède, l’Espagne et la Turquie sont également desservis par les 3 200 unités.

Le Leopard 2A7V, dont le « V » signifie Verbessert ou amélioré, est la dernière amélioration de la gamme Leopard, qui a subi de nombreuses améliorations. Grâce à un certain nombre de modifications, il compte parmi les chars de combat les plus lourds, les plus résistants et les mieux équipés au monde.

La gamme Leopard 2A7, en service depuis 2014, a bénéficié d’un système AC, d’un groupe auxiliaire de puissance, d’un viseur panoramique avec imagerie thermique, d’ensembles de blindage supplémentaires et d’un système d’information intégré.

La nouvelle variante du Leopard 2A7V, qui dispose de capacités de blindage « massivement accrues » pour résister aux frappes à haute énergie, est testée par les forces allemandes depuis 2019. La protection NBC assure également la défense contre les attaques biologiques, chimiques et nucléaires. La mobilité et les capacités optiques du char, qui comprennent un télémètre laser et le système d’imagerie spectrale SPECTUS II, qui permettent des vues claires dans diverses conditions d’éclairage, sont toutes deux impressionnantes.

Il utilise actuellement quatre types de munitions différentes à des fins offensives, y compris des balles traçantes hautement explosives avec des fusées programmables. En outre, il projette des projectiles perforants stabilisés par des ailettes. La pression de gaz plus élevée du canon de char à âme lisse L55A1 mis à jour lui permet d’engager les cibles.

Le char de combat principal (MBT) allemand contemporain est le Leopard 2A7+. Le char Leopard 2, utilisé par l’armée allemande depuis les années 1970, a été modernisé. Le char dispose d’un certain nombre d’améliorations par rapport au modèle précédent. Il s’agit d’une amélioration de la mobilité, des systèmes de contrôle des tirs et de la protection du blindage. Il est également équipé d’un certain nombre de systèmes électroniques et de capteurs de pointe qui améliorent la connaissance de la situation et les capacités d’acquisition des cibles.

4. Challenger 2 (Royaume-Uni)

Le char de combat principal (MBT) de l’armée britannique est le Challenger. Il a été mis en service en 1998 et a depuis été utilisé dans un certain nombre de conflits. Il a été utilisé lors des guerres d’Afghanistan et du Golfe, ainsi que lors de l’invasion de l’Irak. Les caractéristiques de ce char sont les suivantes

Le char est équipé d’un canon principal rayé L30A1 de 120 mm qui peut tirer des obus APFSDS et des obus à tête d’écrasement hautement explosifs (HESH). Pour une puissance de feu supplémentaire, il dispose également de mitrailleuses de 7,62 mm et de 12,7 mm.

Pour une meilleure identification des cibles et une plus grande précision, le char est doté de systèmes de conduite de tir de pointe, d’un télémètre laser, d’un système d’imagerie thermique et d’un système de vision nocturne. En outre, il dispose d’un système de protection NBC (nucléaire, biologique et chimique) et d’un brouilleur infrarouge.

Il est protégé par un blindage composite Chobham, qui offre une excellente résistance aux projectiles à énergie cinétique et chimique. Les matériaux et l’ingénierie de ce blindage sont hautement classifiés. Il est également considéré comme l’un des meilleurs au monde. Il est propulsé par un moteur diesel V12 de 1200 CV, qui lui confère une vitesse de pointe de 59 km/h et une autonomie de 450 km.

Le programme d’extension de la durée de vie (LEP) permettra d’améliorer les caractéristiques actuelles du char. Il sera doté d’un réseau moderne et de fonctions de surveillance. Challenger 3 sera le nom de la nouvelle variante des chars, qui restera en service jusqu’en 2035.

5. T-90 (Russie)

Le char de combat principal russe de troisième génération, connu sous le nom de T-90, a été créé à partir du T-72. C’est l’un des chars les plus utilisés dans le monde. Ces chars sont également produits en Inde sous licence dans l’usine Heavy Vehicle du Tamil Nadu. 1100 chars T-90 sont actuellement en service dans la flotte blindée de l’armée indienne.

Ce char est équipé d’un canon principal de 125 mm 2A46M à âme lisse qui peut tirer des missiles guidés, des obus APFSDS et des obus HEAT. La mitrailleuse Kord de 12,7 mm et la mitrailleuse de 7,62 mm sont des armes secondaires.

Il présente des mécanismes de contrôle de tir de pointe tels que des télémètres laser, des systèmes d’imagerie thermique et des systèmes de vision nocturne. Son blindage est composé d’un mélange de blindage explosif réactif (ERA) avec le système de protection active Shtora-1, d’acier, de matériaux composites et d’autres matériaux. Il protège l’engin contre les attaques nucléaires, biologiques et chimiques.

Le char est propulsé par un moteur diesel V-92S2F, qui a une autonomie de 650 kilomètres et une vitesse de pointe de 60 kilomètres par heure. Un char de combat principal appelé T-90 est utilisé par l’armée russe depuis le début des années 1990. Il possède une grande expérience du combat, a fait ses preuves lors des invasions de la République tchétchène et de la Syrie, et est actuellement utilisé par la Russie dans le conflit en Ukraine.

6. Char K2 Black Panther (Corée du Sud)

L’un des chars de combat les plus chers au monde est le K2 Black Panther de Corée, qui coûte 8,5 millions de dollars l’unité. C’est une filiale du Hyundai Motor Group qui a développé le K2, fabriqué en Corée du Sud. Le « char de nouvelle génération » coréen existe depuis 2014, mais ses origines remontent à la fin des années 1970.

Le K2, son remplaçant contemporain, se targue d’une agilité de pointe puisqu’il roule à plus de 40 mph tout en tirant rapidement une salve dévastatrice d’obus de 120 mm. En outre, il décharge la nouvelle munition KSTAM-II (Korean Smart Top-Attack Munition), qui suit une trajectoire d’artillerie avant de ralentir grâce à un parachute et de viser un char d’assaut ennemi.

Le K2 est réputé pour son agilité grâce à une suspension variable qui peut être relevée pour franchir des obstacles ou abaissée pour gagner en vitesse. Il peut traverser des eaux d’une profondeur de 3 mètres en s’inclinant vers l’avant ou vers l’arrière.

De telles innovations ont vu le jour dans la péninsule coréenne vallonnée (et parfois marécageuse). Le K2, un produit international très recherché, a été vendu à la Turquie en 2008 et à la Pologne il y a quelques années dans le cadre d’un contrat de 9 milliards de dollars pour 800 chars d’assaut.

7. Char Merkava Mk4 (Israël)

Les Forces de défense israéliennes (FDI) utilisent le char de combat principal Merkava Mk 4 depuis 2004. Ses systèmes de protection avancés et l’accent mis sur la survie de l’équipage en font l’un des chars les plus sûrs.

Le char est équipé d’un canon MG253 de 120 mm à âme lisse pouvant tirer des obus APFSDS et HEAT. Il est également équipé d’une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et 12,7 mm montée sur la tourelle.

Le Merkava Mk 4 est équipé du système de protection active Trophy (APS), destiné à dévier les projectiles entrants. Il comporte des chaînes latérales et des billes métalliques attachées à un blindage composite modulaire. Avant que le projectile n’atteigne le char, elles le font exploser. En outre, il est équipé de lance-grenades fumigènes, d’un système de protection NBC (nucléaire, biologique, chimique) et d’un blindage spécial pour la cabine de l’équipage.

Un télémètre laser, des systèmes d’imagerie thermique et de vision nocturne, un ordinateur de conduite de tir avancé et un système de suivi automatique des cibles font partie de l’arsenal du système de conduite de tir du Merkava Mk 4.

Le char a une portée de 500 km et une vitesse maximale de 64 km/h. Le Merkava Mk 4 est sans aucun doute une force avec laquelle il faut compter grâce à sa puissance de feu et à sa mobilité impressionnantes. Il a été utilisé dans plusieurs guerres au Moyen-Orient, comme la guerre de Gaza et la guerre du Liban de 2006.

8. Char Leclerc (France)

En 1992, l’armée française a utilisé pour la première fois le char Leclerc. Depuis, il a été employé dans un certain nombre de conflits, tels que la guerre du Golfe, la guerre d’Afghanistan et la guerre civile libyenne. Les chars Leclerc sont en train d’être modernisés pour devenir des Leclerc XLR. Il s’agit de l’un des chars les plus avancés actuellement utilisés par une armée dans le monde.

Le Leclerc est équipé d’un canon de 120 mm à âme lisse qui peut tirer des obus APFSDS, des obus antichars hautement explosifs (HEAT) et des obus hautement explosifs (HE), entre autres types de munitions. La tourelle du char de combat abrite une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et une mitrailleuse de 12,7 mm.

Le Leclerc est protégé par un blindage composite modulaire. Il offre une excellente défense contre de nombreuses menaces, telles que les balles perforantes et les missiles guidés antichars (ATGM). Pour identifier les menaces en approche, il dispose également d’un récepteur d’alerte laser et d’un récepteur d’alerte radar. Il est doté d’un équipement anti-IED et d’une technologie de déception infrarouge pour une sécurité accrue, qui peut interférer avec les signaux des téléphones portables situés à proximité.

Un calculateur balistique, un viseur de commandant et un viseur de tireur font partie du système de conduite de tir du char Leclerc. Les deux viseurs sont dotés d’une visée diurne, d’une imagerie thermique et d’un télémètre laser. L’ordinateur balistique calcule un certain nombre de variables sur le champ de bataille, telles que la distance de la cible, son mouvement, la position du char, etc. et propose au commandant des options de tir.

Un moteur diesel de 1 500 chevaux permet au Leclerc d’atteindre une vitesse de pointe d’environ 72 km/h. Avec un plein de carburant, il peut parcourir environ 550 km.

9. Char de type 99A (Chine)

Le développement du Type 99 en Chine a bénéficié des idées russes et occidentales. Il est doté d’un blindage réactif modulaire qui peut être réparé ou amélioré au fur et à mesure que de nouvelles technologies sont disponibles, en plus des mesures de sécurité habituelles telles que le blindage NBC et l’extinction des incendies.

Le char de type 99, un char de combat principal de troisième génération, est en service dans l’Armée populaire de libération (APL) depuis 2001. Il est basé sur le châssis du char russe T-72 mais est fabriqué en Chine par Norinco.

L’armement principal du char est un canon de 125 mm à âme lisse. Il peut lancer une variété d’armes antichars, y compris des missiles guidés antichars (ATGM), des obus APFSDS et des obus antichars hautement explosifs (HEAT). Les mitrailleuses de 7,62 mm et de 12,7 mm de sa tourelle sont coaxiales. Le Type 99A dispose d’un système de protection active (APS) et de modules de blindage explosif réactif (ERA) pour arrêter les projectiles entrants. Il dispose également d’un système de défense nucléaire, biologique et chimique (NBC).

Le système de conduite de tir du char de type 99 est équipé d’un ordinateur balistique, d’un ordinateur de conduite de tir avancé, d’un système d’imagerie thermique, d’un système de vision nocturne, d’un système de suivi automatique des cibles et d’un télémètre laser.

Il est propulsé par un moteur diesel d’une puissance de 1 500 chevaux. Il peut parcourir jusqu’à 600 kilomètres et atteindre une vitesse de 80 kilomètres par heure.

En outre, le char est équipé d’armes laser qui peuvent aveugler un tireur adverse et déclencher l’explosion de missiles aéroportés et d’armes guidées par infrarouge bien avant qu’ils n’entrent en contact avec le blindage. Il dispose d’un système de communication laser sécurisé parmi ses autres moyens de transmission.

Grâce à ses systèmes de conduite de tir de pointe et à ses communications sécurisées, il est régulièrement classé parmi les dix meilleurs chars de combat au monde.

En outre, il dispose d’un large éventail de munitions, telles que des obus à fragmentation explosive, des impacteurs cinétiques stabilisés par des ailerons et des options antichars. Il peut décharger huit cartouches par minute grâce à son chargeur automatique de type carrousel, qui est basé sur des conceptions soviétiques. L’acquisition de la cible est possible à une distance de trois miles grâce à son télémètre laser, son contrôle balistique innovant, son imagerie avancée, ses capteurs météorologiques et son suivi automatique. Le T99 incorpore également des conceptions allemandes dans son moteur diesel turbocompressé de 1 500 chevaux et dans son blindage latéral. Ses techniques d’évasion comprennent des grenades fumigènes, des écrans et un système d’autodéfense à base de laser qui rend inefficaces les missiles et les optiques de l’ennemi.

10. Arjun Mk1 A (Inde)

Le DRDO a conçu et créé l’Arjun Mk-1A, une version améliorée du char de combat principal (MBT) Arjun. Les principaux attributs et détails de l’Arjun Mk-1A sont énumérés ci-dessous :

Le canon principal de l’Arjun Mk-1A est une arme rayée de 120 mm. Il est capable de tirer toute une série d’obus, y compris des obus APFSDS, HEAT et HESH. Le char est également équipé d’un lance-grenades fumigènes, d’une mitrailleuse antiaérienne de 12,7 mm et d’une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm.

Le char est équipé d’un blindage à barres, d’un blindage explosif réactif (ERA) et d’un blindage composite. L’équipement est connu sous le nom de blindage Kanchan. Entre le blindage homogène roulé (RHA) se trouvent des plaques composites et des carreaux de céramique. Les missiles antichars et les grenades propulsées par fusée (RPG) ne sont que quelques-unes des menaces explosives et cinétiques contre lesquelles le blindage est conçu pour offrir une protection de haut niveau.

Le moteur diesel de 1 400 chevaux qui équipe l’Arjun Mk-1A lui permet de rouler à 70 km/h en vitesse de pointe. Le réservoir est également équipé d’un système de suspension hydropneumatique qui améliore le confort de conduite et la stabilité.

L’Arjun Mk-1A est équipé d’un système de conduite de tir sophistiqué. Il dispose d’un système de suivi des cibles, d’un système de stabilisation du canon et d’un ordinateur balistique. Une caméra thermique, un télémètre laser et un viseur panoramique sont inclus dans les postes de tir et de commandement.

Le char est également équipé d’un groupe auxiliaire de puissance (APU), qui permet de faire fonctionner les systèmes et les équipements même lorsque le moteur principal ne tourne pas. En général, l’Arjun Mk-1A est un char très performant créé pour répondre aux besoins de l’armée indienne. Il fait légitimement partie de la liste des 10 meilleurs chars de combat au monde grâce à ses caractéristiques modernes et à sa puissante puissance de feu.

En conclusion

A votre avis, quels sont les réservoirs les plus puissants ?

Ces chars sont à la pointe de la technologie en matière de défense militaire et sont largement considérés comme les meilleurs au monde. De nouveaux chars pourraient bientôt remplacer certains d’entre eux, de sorte que cette liste pourrait évoluer au fil du temps.

Les chars mentionnés ci-dessus sont conçus pour répondre aux besoins de chaque pays. Ils sont également conçus pour s’adapter à un champ de bataille de plus en plus dépendant des moyens de communication de haute technologie et de l’intelligence artificielle. Le KF-51 Panther allemand et l’Abrams X américain ne sont que deux des chars les plus avant-gardistes actuellement en préparation. Nous assistons donc actuellement à une période de transition dans le développement des chars, et les chars de combat de 4e génération remplaceront bientôt les flottes de blindés existantes.

En termes de puissance, peu d’innovations peuvent rivaliser avec les chars de combat modernes. Les innovations futures en matière de défense pourraient tirer parti des innovations en cours d’une manière qu’il est actuellement impossible de prévoir.

Related Posts

Next Post