Bannière

Interview de Tomas Roztocil, Manager en charge de la Responsabilité Sociale d'Entreprise chez Merck Serono

L'invité

ACTU PME  Le groupe Merck Serono a entrepris depuis plusieurs années une politique visant à promouvoir une approche énergétique respectant l’environnement. Quelles sont les différentes composantes des initiatives environnementales mises en place par votre groupe?

Tomas Roztocil  La démarche de Merck Serono s’inscrit dans la politique environnementale du Groupe Merck et repose sur les axes prioritaires suivants :

  -  La réduction de la consommation énergétique, et par voie de conséquence la réduction d’émissions de CO2 

  •   -  La maîtrise de la consommation d’eau et de la production d’eaux usées
  •   -  L’optimisation du recyclage des déchets

Les objectifs au niveau global sont de réduire les émissions de CO2 de 20% d’ici 2020 par rapport aux valeurs de 2006 et de dépasser un taux de recyclage de 57%.

Un pilier fondamental de notre démarche est la mise en place de systèmes de management environnemental qui nous ont permis d’acquérir la certification ISO 14001 de l’ensemble de nos sites de production, notamment à Aubonne et Corsier-sur-Vevey, ainsi que du siège de Merck Serono à Genève.

Afin d’atteindre nos objectifs, nous avons également déployé un certain nombre d’initiatives appliquées globalement au groupe ou à un site particulier. Certains sites disposent par exemple de systèmes de production d’énergie renouvelable qui peut être photovoltaïque (Italie) ou par échange de chaleur avec l’eau du lac Léman (siège de Genève).

Les questions de mobilité sont également au cœur de nos préoccupations, car les déplacements en véhicule à moteur sont une source importante d’émission de gaz à effet de serre. Ainsi, les sites de Genève et Corsier-sur-Vevey bénéficient de plans de mobilité pour favoriser la mobilité douce et l’usage des transports publics. Des mesures incitatives sont proposées, sous la forme d’une subvention de l’abonnement aux transports publics par exemple, ou encore par la mise à disposition d’une navette gratuite entre la gare de Vevey et le site de production de Merck Serono à Corsier-sur-Vevey.

L’information fournie aux employés et leur participation aux initiatives sont au coeur de notre démarche environnementale. Le programme « Going Green » lancé en 2009 a trouvé un écho favorable auprès des employés, et de nombreuses suggestions ont été déposées dans la boîte à idées mise à disposition de chacun.

ACTU PME  En Suisse, l’information manque quant aux solutions, technologies et régimes d’aide en matière d’efficacité énergétique. Quelle a été la réflexion du groupe Merck Serono lors de la mise en place de sa politique de performance énergétique ?

Tomas Roztocil  La démarche de Merck Serono est basée sur un esprit d’ouverture et de partenariat, de manière à partager avec la communauté les bénéfices de notre politique environnementale et l’expérience acquise au cours de la réalisation des différents projets.

Notamment, le projet « Eau du lac » a dans un premier temps été initié et financé par Merck Serono, puis adapté en partenariat avec l’Etat de Genève, avec une capacité doublée (de 2500 à 5000 m3/h) dans le cadre du projet GLN (Genève-Lac-Nations), de manière à pouvoir couvrir les besoins du quartier Nations en plus des bâtiments de Merck Serono. L’exploitation, la maintenance et le développement de la partie publique du projet ont été repris par les Services Industriels de Genève en 2007.

Nous accueillons régulièrement des représentants de différentes communes et instances publiques qui sont intéressés par cette réalisation et envisagent de se lancer dans un projet comparable. L’ensemble du bâtiment a par ailleurs bénéficié d’une réflexion globale autour du concept énergétique.

ACTU PME  Dans le cadre de sa politique environnementale, Merck Serono a signé un éco-contrat avec  la Ville de Genève. Qu’est-ce que cela implique pour votre groupe ?

Tomas Roztocil  C’est une manière pour nous de marquer notre engagement dans la communauté locale et de souligner notre désir de collaborer avec les autorités et l’administration publiques pour apporter des solutions à des problématiques qui dépassent le cadre de l’entreprise et concernent l’ensemble de la société au-delà des clivages public-privé.

C’est également pour nous l’occasion de redonner une impulsion à nos programmes internes de sensibilisation des employés aux questions environnementales, et l’association avec la Ville de Genève renforce la crédibilité de notre démarche.

L’objectif principal de l’Eco-contrat est de réduire l’impact des déchets sur le domaine public et nous nous sommes engagés sur plusieurs points de manière à contribuer à l’effort collectif. La signature de l’Eco-contrat en mars 2011 a été accompagnée d’une campagne de sensibilisation des employés afin d’en favoriser le succès, car l’engagement personnel est toujours nécessaire en complément des mesures prises au niveau institutionnel.

Merck Serono s’est notamment engagé à réduire le nombre de mégots de cigarettes aux alentours du site- un type de déchets qui pose de nombreux problèmes à la Voirie municipale- par l’installation de cendriers extérieurs et par une campagne de sensibilisation.

Des mesures ont été prises pour encourager le tri et le recyclage des déchets par les employés, un compacteur de déchets a été installé dans la cuisine de la cafétéria pour faciliter le recyclage des boîtes de conserve, les  quantités de gobelets en papier disponibles dans les zones pause-café sont progressivement réduites et les employés sont invités à utiliser des tasses réutilisables.

ACTU PME  Si nous prenons par exemple le cas de votre initiative concernant le recyclage des déchets de bureau (papiers, cartouches, gobelets...), peut-on dire que c’est un bon moyen de sensibiliser vos collaborateurs aux enjeux du développement durable et quels résultats concrets pouvez-vous nous donner pour l’illustrer ?

Tomas Roztocil  Cela permet à chacun de contribuer par de petits gestes à un effort collectif dont les résultats globaux sont significatifs. C’est ainsi que nous avons proposé l’impression noir-blanc & recto-verso par défaut sur les ordinateurs de nos collaborateurs, ce qui nous permet de facto de réduire la consommation de papier.

La présence de nombreuses tasses en céramique sur les égouttoirs dans les kitchenettes et coins pause-café témoigne de la sensibilité des collaborateurs à la question des déchets et de leur choix de ne plus utiliser les gobelets en papier.

Depuis l’installation de panneaux explicatifs sur les containers de recyclage, nous constatons une nette amélioration du tri, avec beaucoup moins de déchets indésirables ou jetés dans le mauvais compartiment

ACTU PME  Votre entreprise est active dans la fabrication des médicaments biopharmaceutiques. Pour réduire l'impact de votre activité sur l'environnement, le groupe Merck Serono a-t-il adopté des mesures qui tiennent compte des procédés de fabrication plus écologique?

Tomas Roztocil  Oui. Nos efforts portent notamment sur la réduction de notre consommation d’eau, ressource nécessitée en grande quantité dans les processus de production biotechnologique. C’est le cas notamment sur notre site de production de Corsier-sur-Vevey qui a été récemment modernisé et où nous avons réduit de manière significative la quantité d’eau utilisée pour la production de chaque lot de produit, notamment grâce au recyclage des eaux utilisées dans des procédures de refroidissement.

Nous portons une attention particulière aux processus de production pour limiter la quantité de déchets produite. Nous avons également lancé des initiatives pilotes d’analyse du cycle de vie de certains produits afin de réduire leur impact global sur l’environnement.

ACTU PME  L'énergie est au cœur de nombreuses problématiques mondiales et locales en termes d'approvisionnement, d'efficacité et de pollution. Les bâtiments ne font pas exception à la règle puisque ce secteur est, après le transport, le plus gros consommateur d'énergie. Peut-on dire de votre siège de Genève, que c’est un site à énergie positive ?

Tomas Roztocil  Nous ne pouvons pas véritablement parler de site à énergie positive, mais la construction du bâtiment a fait l’objet d’une réflexion globale autour du concept énergétique, notamment en ce qui concerne :

- Le refroidissement et chauffage le bâtiment : l’eau est pompée du lac Léman vers les sous-sols du siège de Merck Serono au chemin des Mines, où son énergie est exploitée au moyen de pompes à chaleur, d’échangeurs thermiques et de groupes froids (pompe à chaleur inversée).

La chaleur et le froid sont distribués par des circuits secondaires pour réguler la température dans les zones de bureaux ainsi que dans les laboratoires et les locaux techniques.

- La réduction de la consommation d’énergie : les façades vitrées permettent de bénéficier d’énergie solaire et maximisent l’utilisation de la lumière naturelle. «Free cooling» et ventilation naturelle viennent compléter le dispositif de maintenance.

ACTU PME  Les entreprises telles que Merck Serono peuvent-elles jouer un rôle dans le développement durable ?

Tomas Roztocil  Oui, j’en suis convaincu. La taille de l’entreprise permet de mettre en place les structures spécialisées dans l’organisation et de réunir les compétences nécessaires à la conduite de programmes rigoureux. La flexibilité de mise en application à cette échelle permet de donner plus facilement du poids aux initiatives et à leurs résultats positifs.

Des initiatives comme le système énergétique « Eau du lac » ont également valeur d’exemple et peuvent susciter un mouvement dans la bonne direction.

Il est important que toute la chaîne de production de valeur soit engagée dans la même démarche ; et il est important que toutes les entreprises soient actrices du développement durable, même les plus petites qui représentent la majorité du tissu économique du pays.

 

Interview réalisée par Thierry Dime

Copyright © Actu PME - Tous droits réservés



PARTAGER CET ARTICLE
Google! Live! Twitter! LinkedIn! Facebook!

 

Ajouter un Commentaire

Actu PME ne porte aucune responsabilité concernant le contenu des commentaires et se garde le droit de supprimer les messages.

Code de sécurité
Rafraîchir